partagez une citation

Partagez votre citation, proverbe ou dicton favoris:

Nouvel ordre des choses

le 19/01/2011 dans Société
Les mauvais artistes imitent, les grands artistes s'emparent

En Janvier, le blog de laBonneCitation.com c'est cinéma ! Avec "Faites le mur !" (titre original "Exit Through the Gift Shop") découvrez un film  documentaire atypique. En effet derrière la caméra, on trouve Bansky, artiste de street art mondialement reconnu dont les quelques images ci-dessous vous rappeleront surement quelque chose.

Le documentaire en lui-même est un mélange entre réalité, canular et critique savamment orchestré par Bansky. Chose étonnante pour un artiste underground dont le visage n'est et n'a jamais été publiquement dévoilé. Dans le film, on s'intéresse à Thierry Guetta, français émigré à Los Angeles et tenant une boutique de fripes côtée qui revend à prix fort des vêtements achetés pour beaucoup moins chers (un business que l'on trouvera par la suite à plus grande échelle). Lors d'un repas familial, notre francais national, découvre que son cousin est ni plus ni moins que Space Invaders, le célèbre artiste parisien. Thierry Guetta s'émeut et se donne une nouvelle mission : passionné par la réalisation il s'attache à rendre hommage à la culture street art en filmant ses plus grands artistes.


Son cousin l'amène à rencontrer Shepard Fairey, l'artiste qui a initié le portait coloré de Barack Obama. Thierry Guetta filme, tout, tout le temps et on a le plaisir de suivre les virées nocturnes des artistes et leurs témoignanges. Mais Thierry Guetta n'a qu'un but : rencontrer Bansky, l'artiste le plus renommé de la discipline…

En l’aiguillant à Los Angeles il y parvient et Bansky l’accepte dans son entourage puis dans son cercle très fermé. Thierry Guetta le suit alors un peu partout à travers le monde.

 

Les mauvais artistes imitent, les...

Cependant le réalisateur est maintenant pressé par Bansky et Shepard Fairey de monter son film. Réunissant ses milliers de cassettes, Thierry Guetta s’execute et produit une chose abstraite inexploitable bref nulle. Déconvenu Banksy incite notre français à devenir lui-même artiste puis s’empare de la camera pour finir le film et son montage.

Philosophique Thierry Guetta prend pour mot pour mot ses paroles et devient désormais Mr Brainwash. Fort de quelques succès, il réunit tout ses biens et monte un studio de production à grande échelle, le but : faire mieux que Bansky. Son usine de production tourne à plein, son marketing également, le jour de l’ouverture tout Los Angeles se présente aux portes de sa salle d’exposition.

Celle-ci est un succès, l’artiste devient instantanément reconnu, ses tableaux se vendent et remboursent l'investissement de départ... Mr Brainwash a désormais un nom et se fait reconnaitre...mondialement.

 

Réflexions

Vrai, Faux, Brainwash existe, existe pas, a-t-il produit toutes ses oeuvres...? La liste des questions est grande mais il semblerait que l'histoire soit vraie. Et avec celle-ci de nombreuses questions sur ce qu'est l'art, sa valeur, sa reconnaissance. On a l'impression d'un gag savamment orchestré et moralisateur, un peu comme les oeuvres de Bansky et son paradoxe : être un artiste underground et militant en se voyant accrocher dans les bureaux de riches collectionneurs.

Chacun pourra se faire sa propre opinion mais la suite du gag continue peut-être avec ou sans notre Mr brainwash : "Faites le mur !" est nominé pour les Oscars à Hollywood.

"Faites le mur !" est sorti en salle depuis le 15 Décembre, trouvez une séance proche de chez vous avec Allociné.fr

 

Bonus

 La bande annonce de "Faites le mur !" en VOSTFR

Aperçu des oeuvres de Space Invaders

et celles de Shepard Fairey

 Reprenez les plus grands pochoirs de ces artistes chez vous avec le livre "The Street Art Stencil" en vente sur Amazon.fr

Réagir

Post new comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Si vous possédez un site Internet, entrez son adresse ici (précédée de http://), les visiteurs de cette page pourront y accéder ensuite
ex: http://www.labonnecitation.com
un site Hipponoos